‘ Laudato Sí ‘. Nos fondateurs et le respect intégral de la Création. Fiche Vincentienne 105

Certes, l’écologie intégrale nous invite à reconnaître la valeur et le prix d’un morceau de pain ou d’un verre d’eau. C’est sans doute élémentaire ! Mais plus que cela, il s’agit de contribuer à une conception renouvelée de la vie des nations ! Si nous voulons sauvegarder notre « maison commune », une solidarité authentique doit aussi être instaurée entre nations plus développées et pays moins avancés économiquement ou socialement. Il est urgent de s’attaquer aux formes structurelles de la pauvreté pour arriver à un juste équilibre écologique.

Des scientifiques discrets éloquents

La célébration du bicentenaire de la Maison-Mère prépare un colloque portant sur quelques figures de proue lazaristes. Des noms de confrères scientifiques émergent déjà, tels Messieurs Boré, orientaliste, David, chercheur de renommée universelle, Pouget, le penseur, Charles Jean, professeur à l’Ecole du Louvre, Huc et Gabet, les défricheurs. Comment st Vincent concilie-t-il spiritualité et science ? Quels enseignements pour nous ?

N’aimons pas en paroles, mais par des actes

« Un pauvre crie ; le Seigneur l’entend » (Ps 33, 7). Depuis toujours, l’Église a compris l’importance de ce cri. Nous avons un grand témoignage dès les premières pages des Actes des Apôtres, où Pierre demande de choisir sept hommes « remplis d’Esprit Saint et de sagesse » (6, 3), afin qu’ils assument le service de l’assistance aux pauvres. C’est certainement l’un des premiers signes par lesquels la communauté chrétienne s’est présentée sur la scène du monde : le service des plus pauvres.

Rencontre de supérieurs de la Province de France  : Bilan au bout d’un an

Durand une année, Supérieurs des communautés, Visiteur et Conseil de la Province de France se sont réunis avec régularité. De manière unanime, nous avons apprécié positivement ces rencontres. Elles ont permis aux uns et aux autres de se connaître, de s’intégrer à la nouvelle réalité provinciale, de respirer, de partager joies et peines vécues dans les communautés, de mettre en route le « Projet Missionnaire » devenu « Projet Provincial ».