Quel intérêt à être missionnaire ?

Mais pourquoi donc être missionnaire ? pourquoi donc vouloir évangéliser ? Que puis-je y gagner ? qu’est ce qui peut bien me pousser ? En observant ce monde il est tellement plus aisé de s’occuper de soi, de nourrir ses propres intérêts personnels, faire grandir nos désirs et les assouvir. Quel intérêt donc à vouloir tenter de convaincre quelqu’un de penser comme soi, d’avoir les mêmes références à la vie ? On sait bien que chercher à convaincre l’autre c’est entrer dans une relation conflictuelle où l’un des deux sera vaincu, c’est le sens littéral du mot con-vaincre ! Pourquoi donc ne pas chercher à rester tranquille dans son coin ?

A la rencontre des confrères Lazaristes de la communauté de Valfleury

Les confrères étudiants à Paris et les jeunes confrères en mission paroissiale se sont mis en route pour vivre un temps fort fraternel et de découverte d’une communauté Lazariste missionnaire à Valfleury. Après cinq heures de voyage en voiture, nous voici dans la vallée fleurie par tant d’initiatives spirituelle et missionnaire, par des générations de pèlerins assoiffés de Dieu et fermement attachés à la figure de la Mère de Dieu : Valfleury.

Présenter Saint Vincent de Paul aux séminaristes du séminaire d’Orléans

Pour ce qui est de la vie de Monsieur Vincent j’ai insisté sur sa recherche de la réussite pour favoriser les siens. Nous avons fait apparaitre que dans les relations qu’il met en place,  il reste disponible pour les divers services, est bouleversé par les épreuves qu’il va traverser pour s’orienter progressivement vers la découverte de la mission à laquelle la Providence le destine. C’est orienté par des chrétiennes qu’il débute la mission dont Dieu le charge.

Les Missions Scolaires

Ce que nous souhaitons aussi voir évoluer est leur regard sur le monde. Il y a chez eux une grande empathie, mais allant en s’estompant grandissant en âge. Non pas que ce sentiment disparaisse, mais prenant conscience du mal environnant, en grandissant, ils se protègent d’une souffrance extérieure qu’ils ne peuvent gérer.

Face à la noirceur du monde tel qu’on leur présente quotidiennement, ils ont du mal à y déceler du positif, et font donc souvent mine de ne pas s’y intéresser. Mais ils sont inquiets. Il est urgent de les aider à avoir un autre regard. Leur montrer toutes les belles initiatives qui se prennent autour de chez eux comme à l’autre bout de la terre. Leur montrer qu’il est possible de faire quelque chose même si ce n’est qu’une modeste chose. Ils ont besoin de voir du possible, d’entendre du positif.