A la veille de la Saint Vincent, une vidéo pour nous parler de cette grande figure de la charité

Allons donc, mes frères, et nous employons avec un nouvel amour à servir les pauvres, et même cherchons les plus pauvres et les plus abandonnées; reconnaissons devant Dieu que ce sont nos seigneurs et nos maîtres, et que nous sommes indignes de leur rendre nos petits services

St Vincent de Paul

A la veille de la Saint Vincent, une vidéo pour nous parler de cette grande figure de la charité

Allons donc, mes frères, et nous employons avec un nouvel amour à servir les pauvres, et même cherchons les plus pauvres et les plus abandonnées; reconnaissons devant Dieu que ce sont nos seigneurs et nos maîtres, et que nous sommes indignes de leur rendre nos petits services (Abbelly, III, Chap.XI, sect.II)

Ainsi disait Saint Vincent de Paul à ses frères missionnaire en 1657. C’est cet élan missionnaire et évangélique qu’on peut découvrir dans la vidéo ci-dessous qui nous parle en résumé de la vie du Saint. 

 

[printfriendly]

Retour en images sur l’ordination diaconale de Jean Baptiste GNING, cm

En la fête de Saint Jean Gabriel PERBOYRE, notre confrère Jean Baptiste GNING a été ordonné diacre par l'imposition des mains de Mgr Dominique BLANCHET, Evêque de Créteil.

Lazariste

Retour en images sur l'ordination diaconale de Jean Baptiste GNING, cm

En la fête de Saint Jean Gabriel PERBOYRE, notre confrère Jean Baptiste GNING a été ordonné diacre par l’imposition des mains de Mgr Dominique BLANCHET, Evêque de Créteil.

Ce fut une fête marquée par une belle célébration eucharistique animée par la chorale sénégalaise. La joie était lisible sur tous les visages. Nous souhaitons à notre frère un ministère fructueux! 

 

[printfriendly]

Chaque mois une proposition pour se nourrir de st Vincent de Paul

Notre mission principale est de faire connaitre st Vincent de Paul et sa spiritualité ainsi que nourrir une réflexion auprès de toute personne passant au Berceau pour mener au mieux leur vie, les nourrir de l’évangile et mieux prendre conscience de ce que vivent les laissés pour compte de notre société.

Vincent GOGUEY

Chaque mois une proposition pour se nourrir de st Vincent de Paul

Vincent GOGUEY
Vincent GOGUEY

Depuis un an, l’équipe d’animation spirituelle du Berceau s’est renouvelée. Notre mission principale est de faire connaitre st Vincent de Paul et sa spiritualité ainsi que nourrir une réflexion auprès de toute personne passant au Berceau pour mener au mieux leur vie, les nourrir de l’évangile et mieux prendre conscience de ce que vivent les laissés pour compte de notre société.

Au chapitre D, dédié à l’animation vincentienne, le projet provincial de la Congrégation de la Mission exprime la volonté de l’Assemblée :

D. Animation vincentienne

21. Nous sommes héritiers d’une spiritualité vécue et transmise par notre fondateur Saint Vincent de Paul. Elle est le ferment de notre vie, que d’autres peuvent partager, soit en étant membres de la Famille Vincentienne, soit à titre individuel. Dans la fidélité à la Mission du Christ poursuivie par saint Vincent, il nous revient de participer activement au rayonnement de cette spiritualité.

22. Nous l’organisons dans une triple dynamique en nous appuyant particulièrement sur les propositions du Pôle Animation Vincentienne :

  • Former, par l’initiation et l’approfondissement, en proposant des temps de prière et d’enseignement (sous forme de récollections, retraites, sessions, pèlerinages, etc.) ;

23. Nous nous appuyons en particulier sur deux réalités, la Maison-Mère et le Berceau, où nous disposons déjà de moyens8 servant à cette animation.

C’est dans cette dynamique que l’équipe de pilotage du Berceau lance cette année 22/23 une proposition de retraites et récollections mensuelles. Nous avons fait le choix de mettre un thème à ces temps de rencontres pour rejoindre des réalités de vies diverses et ainsi adapter le message de st Vincent au plus près de leurs réalités.

Deux fois par jour il y aura un petit enseignement et en fin d’après-midi un temps de partage pour nous enrichir de la compréhension de chacun. Les laudes et vêpres, menées par les deux communautés sur place, seront un soutien à la prière. Le reste de la journée est en silence. Un accompagnement personnel est possible ainsi que la rencontre d’un prêtre. Sauf exception, ces retraites sont animées par un ou deux membres de l’équipe de pilotage du Berceau.

Toutes ces thématiques sont là pour rejoindre le plus grand nombre possible, alors, chers confrères, chers vincentiens n’hésitez pas à être des relais de ces propositions. Plus nous serons nombreux à nous nourrir de st Vincent et sa compréhension de l’évangile plus notre monde s’avancera vers le projet de Dieu.

Vincent Goguey cm.

[printfriendly]

VEILLEE DE PRIERE D’ORDINATION

POUR L'ORDINATION DIACONALE DE JEAN BAPTISTE GNING. Ce samedi 10 septembre 2022 à 20h30. Chapelle de Saint Vincent de Paul: 95 Rue de Sèvres 75006 Paris

Lazariste

VEILLEE DE PRIERE D’ORDINATION

[printfriendly]

Rencontre des jeunes confrères lazaristes européens en Galice (Espagne)

C’était l’occasion de prendre davantage en compte l’aspect international de la congrégation, d’enrichir les points de vue respectifs d’autres sensibilités et cultures ecclésiales, peut-être aussi de se rasséréner face au nombre déclinant de nouveaux confrères dans nos contrées.

Perceval PONDROM

Rencontre des jeunes confrères lazaristes européens en Galice (Espagne)

Perceval PONDROM
Perceval PONDROM

Du 29 juillet au 7 août a eu lieu la rencontre des jeunes confrères lazaristes européens en Galice, d’abord au sanctuaire Nuestra Señora dos Milagros près d’Ourense, puis à Saint Jacques de Compostelle. C’était l’occasion de prendre davantage en compte l’aspect international de la congrégation, d’enrichir les points de vue respectifs d’autres sensibilités et cultures ecclésiales, peut-être aussi de se rasséréner face au nombre déclinant de nouveaux confrères dans nos contrées. Plusieurs provinces (Espagne, Italie, France, Pologne, Slovaquie, Orient…) étaient représentées, notamment un fort contingent de Polonais qui s’étaient déplacés malgré la distance, tout comme les confrères de la province d’Orient. Nous avons pu constater la diversité de l’état des vocations dans les provinces. Pour exemple, je ne citerai que le contraste entre la vingtaine de séminaristes polonais dans la fleur de l’âge et l’unique candidat français présent, déjà un peu décati.

La rencontre était rythmée par des temps de prière, d’enseignements ou témoignages, et de partages en groupes linguistiques. Nous avons aussi fait deux petites étapes du chemin de Saint-Jacques. La première étape de 9 km nous a permis de découvrir le beau monastère roman de Oseira, où nous avons rencontré deux jeunes femmes, fondatrices pendant le confinement de 2020 du blog « Juventruth » qui propose d’apprendre à devenir « un jeune authentique ». Leur témoignage sur les « espérances des jeunes envers les prêtres », résultat d’une enquête auprès de leurs « followers », a suscité l’enthousiasme chez les uns et le désarroi chez d’autres, tant il en ressortait une image archi-sacralisée du prêtre présenté comme « la présence vivante de Dieu sur terre ». Mais il est vrai que leur fraîcheur et leur joie faisait plaisir à voir. La deuxième étape, plus longue (20km) nous a menés à Saint-Jacques de Compostelle, où nous avons participé à l’eucharistie de la famille vincentienne en Espagne, présidée par le supérieur général Tomaž Mavrič.

La deuxième partie de la rencontre était une participation au « pèlerinage européen des jeunes » à Saint-Jacques de Compostelle, dont bien peu de personnes hors de la péninsule hispanique ne semblaient avoir été mises au courant. Le côté européen était assez subtil et peut-être que certaines nationalités n’étaient représentées que parmi les lazaristes. Nous avons participé à quelques ateliers en après-midi (notamment sur le leadership en Eglise et sur l’évangélisation des jeunes, toutes deux animées par un évangélique américain), et en soirée à des veillées d’adoration eucharistique et à un musical. Le 7 août, la célébration eucharistique était présidée par l’archevêque de Lisbonne qui représentait le pape. Il a invité les jeunes à se rendre l’année prochaine à Lisbonne pour les JMJ.

À la fin d’une année de séminaire interne assez solitaire, cela a été une joie pour moi de rencontrer autant de jeunes confrères européens et d’échanger avec eux. La célébration eucharistique avec la famille vincentienne nous a en outre permis de goûter à la diversité des mouvements inspirés de l’esprit de saint Vincent. C’était une rencontre pleine de vie, source d’espérance pour l’avenir.

Perceval PONDROM

 

[printfriendly]