Brève Introduction aux Actes des Apôtres

Le livre des Actes des Apôtres se présente comme la continuité de l’Evangile de Luc. Celui-ci s’intéresse à la vie, aux enseignements et aux actes de Jésus (Ac 1,1-3). Le deuxième livre (Actes d’Apôtres) raconte, dans un style unique et captivant, la diffusion de la Mission chrétienne en commençant par Jérusalem et la Judée, se poursuivant par la Samarie, en passant par Antioche jusqu’à son arrivée à Rome capitale de l’empire, rendant ainsi possible sa diffusion jusqu’aux extrémités de la terre, (1,8). L’église grandit grâce à la diffusion de la Parole et le salut parvient aux confins du monde habité.

Deux instruments semblent indispensables : L’Esprit et les témoins : « mais le Saint Esprit venant sur vous, vous recevrez de la puissance, et vous serez mes témoins… » (1,8a). La Pentecôte apparaît comme « l’acte fondateur » dans la nouvelle étape de l’histoire du salut. L’Esprit Saint donne aux Apôtres l’assurance, l’audace et la force (paresia) nécessaires à l’annonce de l’Evangile : L’Esprit donne force à la Parole d’Etienne (6, 5.10 ; 7,55), enlève Philippe au ciel (8,39) ; transforme Paul (9,17) ; force Pierre à admettre le Baptême de Corneille (10,19 ; 11,12) ; lie Paul et le force à se rendre à Jérusalem (20,22), libère la parole et le courage de Pierre et d’autres apôtres… Deux témoins sont parmi d’autres les figures centrales des Actes des Apôtres : Pierre et Paul. Cela explique le titre de certains ouvrages : « Le Livre des deux Apôtres », « Les Actes d’Apôtres », etc. A leur côté, apparaissent d’autres figures : Etienne, Jean, Jacques, Barnabé, Philippe. Ainsi que Lydie, Apollos, Corneille…

Cela-dit, ces personnages ou figures du Livre des Actes sont au service de LA PAROLE en tant qu’œuvre de Dieu : « La Parole du Seigneur croissait et se multipliait » (12,24). Elle est présentée comme un véritable personnage : elle naît à Jérusalem, elle grandit dans la Judée et la Samarie, souffre la passion à Rome mais on ne pourra pas la contenir. D. Marguerat dit à Juste titre : « Le livre conçu par Luc raconte l’aventure de la Parole, portée par les témoins et poussée par l’Esprit », il ajoute : «Sa focalisation sur l’aventure de la Parole va si loin qu’il ne nous renseigne ni sur le sort de Pierre, qui disparaît du récit au chapitre 15, ni sur la mort de Paul. Luc n’ignore pas ces faits, mais il les estime secondaires : la vie de la Parole importe plus que la mort de ses témoins[1] ».

On peut lire dans le livre des Actes l’histoire de l’origine de l’église, sa naissance et son devenir. La Passion-Résurrection, les apparitions du Ressuscité, l’Ascension et la Pentecôte constituent les événements qui expriment son origine divine. Le récit des miracles, des signes et des prodiges, confirme la Parole prêchée par les missionnaires. Les discours du même livre constituent un tiers de celui-ci. On compte normalement 24 discours plus ou moins longs avec une riche composante rhétorique.  8 appartiennent à Pierre, 9 à Paul, les 7 autres reviennent à Gamaliel, Etienne, Jacques, Démétrius, Tertullus l’avocat du grand prêtre Ananias qui accusa Paul devant le gouverneur Felix et le dernier revient à Festus. Parmi les discours de Pierre on peut en souligner trois a dominante kérygmatique : l’annonce du kérygme en soi (ch. 2) ; son annonce à Israël (ch. 3) ; son annonce aux païens (ch. 10). Trois discours missionnaires de Paul : aux hébreux de la diaspora (ch.13 : premier voyage missionnaire) ; au peuple païen (c. 17 : second voyage missionnaire) ; à l’église des gentils (ch. 20 : troisième voyage missionnaire). Trois discours apologétiques dans la bouche de Paul : la défense de l’apôtre persécuté et martyr (ch. 22.24.26). Il ne faut pas oublier le grand discours d’Etienne (ch. 7) et celui de Jacques (ch. 15).

Récits et discours s’alternent régulièrement donnant ainsi au livre un genre littéraire particulier et unique. Luc apparaît dans le livre des Actes comme un véritable historien de style biblique. Il fait œuvre d’historien mais en même temps il fait œuvre de théologien. La première est au service de la seconde. Ceci n’enlève en rien sa valeur historique. Depuis le prologue de l’Evangile, Luc se situe en historien discipliné et méthodique (Lc 1,1-4), respectueux des procédés de son époque. Il a une vision propre de l’histoire : celle-ci est l’espace où « l’humain et le divin se rencontrent » (F. Bovon). Pour cela rien n’est négligé : géographie, personnages, culture, événements, programme.  Tout est relu et interprété à la lumière de la foi en Jésus, Christ et Seigneur, mort et ressuscité pour nous.

Plan du Livre des Actes des Apôtres

 

Prologue : ch. 1-5 L’Eglise de Jérusalem

  1. 1-2 : Les événements fondateurs : la résurrection, l’ascension et la pentecôte
  2. 3-4 : Premières manifestations missionnaires à Jérusalem
  • Guérison dans le temple, conversions, persécutions
  1. 5 : La communauté de Jérusalem et ses difficultés
  • Comparution devant les autorités du sanhédrin.

 

Première partie : ch. 6-12

De Jérusalem à Antioche :

Les évangélisateurs

  1. 6-7 : Etienne : crise de l’Eglise à Jérusalem
  2. 8 : Philippe : évangélisation de la Samarie et de la Phénicie
  3. 9 : Saul : vocation du futur apôtre
  4. 10-11 : Pierre à Césarée : conversion des premiers païens
  5. 11,19-12-25 : Fondation de la communauté d’Antioche : ultimes événements :

Martyre de Jacques, prison et libération de Pierre.

 

Deuxième partie : ch. 13-21

Paul et l’évangélisation des païens

  1. 13,1-14,28 : Premier voyage missionnaire : Chypre, la Pisidie et la Lycaonie
  2. 15,1-35 : Le « concile » (assemblée) de Jérusalem et l’évangélisation des païens
  3. 15,36-18,22 : Second voyage missionnaire : Macédoine et Grèce
  4. 18,23-21,16 : Troisième voyage missionnaire : Ephèse et la Province d’Asie.

 

Troisième Partie : 21-28

Paul prisonnier et martyr

  1. 21,17-23,22 : Prison à Jérusalem- devant le sanhédrin
  2. 23,23-26,32 : Prison à Césarée- devant le pouvoir politique
  3. 27-28 : à Rome, voyage et prison – grand témoignage.

 

 

Roberto GOMEZ, CM 🔸

Roberto Gomez

Roberto Gomez

C.M.

Le livre des Actes des Apôtres se présente comme la continuité de l’Evangile de Luc. Celui-ci s’intéresse à la vie, aux enseignements et aux actes de Jésus. Le deuxième livre (Actes d’Apôtres) raconte, dans un style unique et captivant, la diffusion de la Mission chrétienne en commençant par Jérusalem et la Judée.

[1] Daniel MARGUERAT, Le Dieu des premiers chrétiens, Labor et Fides, Genève, 2011, p. 213