‘ Laudato Sí ‘. Nos fondateurs et le respect intégral de la Création. Fiche Vincentienne 105

Certes, l’écologie intégrale nous invite à reconnaître la valeur et le prix d’un morceau de pain ou d’un verre d’eau. C’est sans doute élémentaire ! Mais plus que cela, il s’agit de contribuer à une conception renouvelée de la vie des nations ! Si nous voulons sauvegarder notre « maison commune », une solidarité authentique doit aussi être instaurée entre nations plus développées et pays moins avancés économiquement ou socialement. Il est urgent de s’attaquer aux formes structurelles de la pauvreté pour arriver à un juste équilibre écologique.

« Enflammer le coeur des hommes » : Défis et écueils de la Mission ad Gentes aujourd’hui

Le bicentenaire de la Maison-Mère nous offre une excellente occasion de ressaisir un héritage significatif pour l’Église en général et pour la congrégation de la Mission en particulier : celui de la mission ad gentes. Au cours de ces deux siècles, en effet, des centaines et des centaines de lazaristes ont été envoyés à travers le monde, depuis Saint-Lazare. Comme cela m’a été demandé, j’évoquerai mon apostolat dans cette continuité et signalerai par la même occasion certains des défis et écueils de la mission ad gentes aujourd’hui.

Libres propos de vacances sur la Mission ad Gentes

Se dégage toujours de l’Évangile l’espace sans limites de la propagation du Royaume. Il faut toujours « crier sur les toits » et cela s’entend aussi sur les toits du monde. Gardons-nous bien aujourd’hui de rétrécir nos envois et de penser que la pénurie du Nord dispense raisonnablement de partir au Sud. « Les prêtres venus d’ailleurs » nous obligent aussi à partager de notre pauvreté, si symbolique soit cet échange.

Colloque 200 ans de la Maison-Mère des Lazaristes : « Au cœur de la ville un cœur missionnaire »

La célébration de l’Eucharistie ouvre le colloque : « 200 ans de la Maison Mère : « au cœur de la ville, un cœur missionnaire ». La Messe est célébrée en l’honneur de Marie mère de l’Église ainsi que le pape François vient de l’instituer et nous avons terminé en faisant un court pèlerinage aux autels des saints pères CLET, PERBOYRE puis à la chasse de St Vincent de Paul. Pour rejoindre la salle Baude, nous traversons la salle communautaire où quelques photos et originaux de lettres ou de divers textes sont exposées ainsi que l’exposition réalisée pour l’ONU à Genève, par la Société Saint Vincent de Paul et les Filles de la Charité. Salle Baude quelques 100 personnes trouvent place, nombre de laïcs, de Filles de la Charité, des lazaristes et de fidèles habitués de la Chapelle.

Villepinte : rabbin, prêtre et imam réunis pour la soirée de ramadan

Dans une « ambiance fraternelle », selon Abdelmajid Nouar, les trois représentants des religions monothéistes ont chacun tenu un petit discours, avant de se réunir, pour la toute première fois, autour d’une table. « Nous étions déjà en contact avec l’imam, explique le père Guillaume. Nous avons réalisé plusieurs opérations pour mettre en avant le vivre-ensemble, comme une marche de la paix entre la mosquée et l’église. Ou même des visites de mosquées et d’églises. »

Colloque : “Au cœur de la Ville, un Cœur Missionnaire”. 200 ans de présence lazaristes dans le 6e. Paris, 21 mai 2018

Sous un beau soleil de printemps, le premier lundi de Pentecôte, jour où toute l’Église universelle était invitée par Rome à célébrer pour la première fois la mémoire de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Église, instaurée par le décret Ecclesia Mater du 3 mars dernier, la Maison-Mère des prêtres et frères de la Mission accueillait près d’une centaine de participants pour un colloque intitulé : « Au cœur de la ville, un cœur missionnaire ».