L’accueil de l’autre

Les actes des Apôtres nous décrivent un certain Saul animé d’une rage meurtrière envers les fidèles des 1ères communautés chrétiennes qu’il considère comme infidèles ; c’est pour cette raison qu’il n’hésite pas à les arrêter et à les enchainer. En tant que pharisien, c’est probablement un amour fou pour Dieu qui le pousse à ces actes ! Il y a de quoi avoir peur d’une telle intransigeance, dureté de cœur détermination.

La vague de migrants passant par la Grèce : L’implication des confrères de Thessalonique

Face la situation tragique des migrants, nous, Pères Lazaristes ne pouvions rester indifférents, et ce d’autant plus que nous sommes les seuls dans cette partie de la Grèce qui représentons l’Eglise Catholique universelle. Il fallait s’organiser au plus vite pour répondre aux besoins élémentaires de ces derniers.

Père Pedro Opeka à Amiens. 1er juillet 2017 à 15h en l’église Sainte-Anne d’Amiens : « Dans les pas de saint Vincent de Paul, une dynamique au service des pauvres »

En ce 400ème anniversaire de la fondation du charisme vincentien, le Père Pedro Opeka, un des fils spirituel de Monsieur Vincent, missionnaire à Madagascar, et fondateur de l’Association humanitaire « Akamasoa » nous livre, son expérience auprès des pauvres d’Antanarivo qui vivaient sur la décharge publique.

Saint Vincent de Paul et l’abandon

Saint Vincent de Paul est sans doute une des figures les plus populaires parmi les saints français. Mais aussi (étonnant paradoxe), la plus méconnue. La mémoire collective contemporaine (soutenue par le cinématographe et la bande dessinée) n’a retenu de lui que son œuvre en faveur de l’enfance malheureuse. Il fut pourtant l’homme de tous les combats de la Contre-Réforme. Il fut pourtant le Protée des œuvres charitables.