Homélie 200e anniversaire de l’arrivée des confrères à l’actuelle “Maison-Mère”. Fête de la Conversion de Saint Paul et fondation de la Congrégation de la Mission

Nous sommes réunis aujourd’hui pour célébrer le 200ème anniversaire de l’arrivée des confrères dans cette maison, peu de temps après le rétablissement de la Congrégation, après la Révolution française. Je suis heureux de savoir que vous allez marquer ce bicentenaire par d’autres événements et festivités. La Congrégation de la Mission est présente ici, à la rue de Sèvres, depuis 200 ans, et je suis certain que ceux qui fréquentent cette Chapelle voudront participer à quelques-unes de ces activités.

L’accueil de l’autre

Les actes des Apôtres nous décrivent un certain Saul animé d’une rage meurtrière envers les fidèles des 1ères communautés chrétiennes qu’il considère comme infidèles ; c’est pour cette raison qu’il n’hésite pas à les arrêter et à les enchainer. En tant que pharisien, c’est probablement un amour fou pour Dieu qui le pousse à ces actes ! Il y a de quoi avoir peur d’une telle intransigeance, dureté de cœur détermination.

Ordination presbytérale de Patrick Rabarison CM. – Homélie de Monseigneur Olivier Leborgne, évêque d’Amiens – (photo-reportage)

C’est le jour de la fête du Saint Sacrement, cher Patrick, que tu es ordonné prêtre. L’eucharistie, source et sommet de la vie chrétienne, est au cœur de la vie sacerdotale. Elle est d’abord un service, un ministère, que le prêtre reçoit et rend à l’Église et au monde. Ne l’oublions jamais… !

Par la porte de Monsieur Vincent – Actes 2, 14a, 36-41 / 1 Pet 2,20b-25 / Jn 10,1-10 // Année Liturgique A –

Aujourd’hui, en ce dimanche de prière internationale des vocations, nous avons bien le droit, en ce lieu béni, de méditer sur l’appel « à la manière de Monsieur Vincent » et de supplier le Seigneur sur la beauté de cette convocation. A quoi le jeune Vincent qui a vécu 15 ans à Ranquines, s’est-il senti invité ? A quoi sommes-nous mobilisés, aujourd’hui encore ?