Journée du 25 janvier 2018 : Lancement du Bicentenaire de la Maison-Mère de la Congrégation de la Mission – Lazaristes – Programme

La Congrégation de la Mission s’installa sur la rive gauche en 1817 au 95 de la rue de Sèvres. A cet emplacement s’élevait en 1685 l’hôtel Gaignières. Françoics Roger de Gaignières était un généalogiste français, antiquaire et collectionneur. Écuyer du duc de Guise. Puis en 1788 l’hôtel du duc de Lorges ( Guy Aldonce de Dufort de Lorges ). Neveu du célèbre vicomte de Turenne. Le duc de Lorges  connu sous le nom de Maréchal de Lorges servit sous Louis XIV.

24 janvier 2018. Pèlerinage à Villepreux – Yvelines -. Programme

«  Dès le commencement de l’année suivante, il prit des arrangements pour faire une mission à Villepreux, et dans les lieux circonvoisins. Cette fonction que des ecclésiastiques, qui sont souvent bien minces en tout sens, regardent comme au-dessous d’eux, ne rebuta pas des personnes du premier mérite, et qui occupaient des places distinguées. M. Cocqueret, Docteur de la maison de Navarre, Messieurs Berger et Gontière, Conseillers-Clercs au Parlement de Paris, et plusieurs autres vertueux prêtres, se joignirent à Vincent, et entreprirent avec lui cette bonne œuvre. On ne se borna pas aux secours spirituels, on tâcha de remédier aux nécessités temporelles ; et pour les prévenir, autant qu’il était possible, le saint établit à Villepreux la Confrérie de la Charité, sous l’autorité de M. le Cardinal de Rets évêque de Paris, qui en avait approuvé les Règlements.» (Collet I, 87)

Monsieur André Boulanger – Mgr André Desroches

Le 9 janvier 2018, nous avons appris le décès de notre ami André BOULANGER, survenu à l’hôpital. Il a terminé son combat et retrouve un autre souffle de vie dans l’Esprit du Ressuscité. André était affilié à la Congrégation de la Mission et a rendu de nombreux services notamment aux confrères étudiants en relisant et corrigeant leur mémoire, leur thèse. Il était aussi correcteur des cahiers St Vincent.

L’accueil de l’autre

Les actes des Apôtres nous décrivent un certain Saul animé d’une rage meurtrière envers les fidèles des 1ères communautés chrétiennes qu’il considère comme infidèles ; c’est pour cette raison qu’il n’hésite pas à les arrêter et à les enchainer. En tant que pharisien, c’est probablement un amour fou pour Dieu qui le pousse à ces actes ! Il y a de quoi avoir peur d’une telle intransigeance, dureté de cœur détermination.