Assemblée Provinciale – Province “Lazariste” de France – Congrégation de la Mission – Villebon-sur-Yvette, 21-27 octobre 2018. Samedi 27 octobre : JOUR 6 – CLOTURE

Il y a une remise en cause nécessaire, nous rappelle Jésus, à faire en chacun de nous.
Cette Assemblée Provinciale n’a-t-elle pas été justement une occasion de nous laisser interpeller et de nous interpeller ensemble ? Par le fait de reprendre le Projet Provincial pour le peaufiner, l’enrichir, le vérifier et le réinscrire localement dans le Projet Communautaire, qui sera révisé chaque année pour ne pas nous endormir mais nous aider à demeurer au présent.
Ce travail accompli ces jours-ci, n’est-il pas celui du jardinier qui bêche, qui nourrit la terre infertile autour de son arbre pour espérer une production conséquente qui fasse la joie du Maitre !

Assemblée Provinciale – Province “Lazariste” de France – Congrégation de la Mission – Villebon-sur-Yvette, 21-27 octobre 2018. Vendredi 26 octobre : JOUR 5

Notre mission consiste aussi à apprendre nous-mêmes à toujours mieux interpréter, c’est-à-dire regarder et écouter, puis à juger plus justement « par nous-mêmes ». Comme Jésus, nous pouvons ensuite nous poser, à notre tour, cette question : pourquoi tant de personnes ne savent pas interpréter les signes des « ces moments-ci » qui sont le prolongement de la charité du Christ ? Savoir interpréter tous ces petits relèvements de personnes qui sont comme autant de petites résurrections au quotidien, pas à pas. Toutes ces petites ou grandes choses qui « s’arrangent » « en chemin ».

Assemblée Provinciale – Province “Lazariste” de France – Congrégation de la Mission – Villebon-sur-Yvette, 21-27 octobre 2018. Jeudi 25 octobre : JOUR 4

L’Esprit nous éclaire tous : laïcs, clercs ; homme, femme, enfant ; riche, pauvre… Nous avons tous une partie de la vérité.
Seul Dieu est la vie, la vérité et la vie. Il est bon d’être dans nos vies à l’écoute du Saint Esprit. L’Esprit Saint qui m’éclaire, mais qui éclaire aussi mes frères et sœurs, les pauvres qui sont mes maîtres, nous dit saint Vincent.
Il faut être à l’écoute de tout ce qui nous entoure. À l’écoute des signes des temps, à l’écoute des besoins des gens que nous côtoyons et qui nous sont confiés.