“Disciple-Missionnaire comme Frère, laïc consacré, qu’est ce à dire aujourd’hui ?”.

Rencontre annuelle des Frères de la Province de France

29 mai au 1er juin 2019

Chaque jour, nous nous sommes retrouvés le matin à 8h00, pour les Laudes suivies de la messe à l’oratoire et nous avons terminé la journée par le temps d’adoration et les vêpres avec les confrères et les personnes venues prier pour les Vocations. En effet, durant ce weekend de l’Ascension, à la Maison-Mère, se vivaient 3 jours de prières et d’adoration pour les vocations vincentiennes, présidée par le père Alexis CERQUERA, Chapelain de la chapelle Saint Vincent de Paul. Ce triduum était aussi pour rendre grâce à Dieu pour l’appel qu’il a adressé à Gaspard et Maximilien, cm et qui seront ordonnés respectivement le 2 juin et le 16 juin.

Les Frères de la Province de France ce sont réunis à la Maison-Mère de Paris. Le thème donné : “Disciple-Missionnaire comme Frère, laïc consacré, qu’est ce à dire aujourd’hui ?”

Plusieurs questions posées nous ont accompagnées durant le week-end :

  • Comment et en quoi cette appellation façonne t’elle mon être de missionnaire vincentien ?
  • Comment est-ce une vocation porteuse de vie, de joie, de don ?
  • Quelle est la richesse pour moi, d’un tel engagement dans l’Eglise aujourd’hui ? Qu’est ce qui me tient à cœur ?
  • Comment aidons-nous les laïcs à prendre leur place et responsabilité dans l’Eglise ? que mettons-nous en priorité, que favorisons nous ?
  • Quel soutien pouvons-nous être envers eux ? de quoi avons-nous besoins pour remplir cette tache ?
  • Comment nous laissons-nous interpellés, dérangés par eux dans notre pratique de prendre soins et d’honorer les plus fragiles ?
  • Qu’est ce que je retiens de cet échange de deux jours et pourquoi ? comment je vais le partager ailleurs ?

Etaient présents : les Frères Jean LOGEAN et Philippe MARONNIER de Paris ; Daniel ABDI, d’Algérie; Lionel AZZOUZ de Marseille; Célestin FARCAS, de Valfleury; Maxime MARGOUX de Villebon-sur-Yvette; et Xavier MULLER de Chaumont. Nous avions une pensée pour nos confrères absents : les Frères Bernard CARTON de Bondues ; Marcel DURAND de L’EHPAD ; Bernard TARDY de Paris ; Trois Invités nous ont rejoints selon leurs disponibilités : Le Frère Jacques ROVILLAIN, Auxiliaire du Clergé ; Monsieur Ivan GOMEZ, Péruvien, AVS, jeune regardant à Paris et Monsieur Vincent LABARSOUQUE chargé de l’accueil à la Maison-Mère.

Christian était notre animateur.

Chaque jour, nous nous sommes retrouvés le matin à 8h00, pour prier les Laudes suivies de la messe à l’oratoire et nous terminions la journée par le temps d’adoration et les vêpres avec les confrères et les personnes venues pour prier pour les Vocations à la chapelle St Vincent.

 

Ce que nous pouvons retenir de ces 3 jours :

Chacun de nous, dans notre « lieu d’insertion » nous devions être des serviteurs, des hommes de communion, des hommes de l’annonce. Nous sommes là pour créer des liens d’amitié, fraternels et au service de la communication, notamment là où elle est difficile.

Importance de la vie communautaire. On se porte mutuellement chacun dans notre communauté, avancer ensemble, en communauté. Nous appartenons à une Congrégation en tant que Frère ou prêtre, même pieds d’égalité. C’est l’ensemble de la communauté qui porte la mission. Nous avons besoin de prendre souffle dans la prière pour appeler à notre tour. Revenir à tous nos trésors de sacrements. Un frère est institué par ses vœux, un missionnaire du service des autres.

Mobilisation de la communauté, il faut être accueillant, il faut l’accueil de la communauté chrétienne. Introduire les nouveaux venus dans la communauté paroissiale. Important de s’intéresser aux personnes en situation délicates et difficile. Comment acceptons-nous les autres tels qu’ils sont ? Comment aider les personnes qui ne sont pas dans les normes ?

Notre présence est importante. Nous devons laisser faire les laïcs, les soutenir, les accompagner en étant présents et attentifs à l’autre. La responsabilité ne doit pas être un pouvoir mais un service.

Le terme : « Disciple-Missionnaire » est un tout. Nous le sommes tous par notre baptême à la suite de Jésus-Christ. Nous nous engageons, tout au long de notre vie, à être les deux à la fois. C’est un chemin de vie qui se renouvelle constamment. Il faut savoir s’adapter à la mission, connaitre le lieu de mission où nous sommes, rencontrer des personnes, gratuitement. Les personnes s’interrogent. « je flâne dans les lieux où je suis, pour découvrir ceux qui nous entourent, important de s’adapter à la réalité des lieux. Ne pas être prisonnier dans un lieu une structure, une institution. En tant que Frère de la mission nous sommes missionnaires à la manière de saint Vincent de Paul,

En faisant partie de la CM nous sommes d’une histoire, et cette histoire nous enracine dans une mission. Mission comme un don qui nous dépasse Lazariste/ Frère, pluralité de la mission.

La vocation, c’est un appel a se donner pour Jésus-Christ. On se construit en se donnant toute notre vie et pour Jésus-Christ, à découvrir tous les jours. Il faut aimer la vie et il faut vivre. Se donner gratuitement aux autres. Chercher à servir.

La session s’est terminée par une photo de groupe, dans le jardin de la maison-mère.

Le prochain rendez-vous se fera le weekend de l’Ascension 2020, en Grèce, du 29 Mai au 4 Juin. « Sur les pas de Saint Paul » avec la volonté de découvrir la vie d’un Frère dans la C.M., de connaître sa mission, ce que St Vincent dit quand il parle des Frères.

Fr. Xavier MULLER, CM 🔸

Visages de la Rencontre

Fr Xavier MULLER CM

Fr Xavier MULLER CM

Print Friendly, PDF & Email

La vocation, c’est un appel a se donner pour Jésus-Christ. On se construit en se donnant toute notre vie et pour Jésus-Christ, à découvrir tous les jours. Il faut aimer la vie et il faut vivre. Se donner gratuitement aux autres. Chercher à servir.