Église de plein vent !

Nous venons de vivre les fêtes de Saint-Georges de Périgueux. Les plus grandes du département et l’une des plus anciennes. Les 131e, en sachant qu’il n’y a pas eu de fêtes pendant les années de guerre. Et pour la quatorzième année, avec notre évêque, nous avons célébré la messe sur le manège d’auto-skooter, le dimanche 5 mai au matin.

Une double cérémonie

Le vent soufflait, ce qui fit dire à notre évêque que nous étions « une Église de plein vent ! ». Cette messe-là était toute particulière : deux grandes adolescentes d’une famille foraine y ont communié pour la première fois.

En effet, le 18 février, a eu lieu la fête de Sainte-Bernadette de Lourdes (et ce lieu est important pour les forains qui y font leur pèlerinage national qui comprend toujours le 11 février, Notre-Dame de Lourdes), les deux filles ont été baptisées et confirmées par notre évêque. Ce dimanche de la Saint-Georges, elles ont reçu le Corps du Christ pour la première fois. Ainsi l’aumônerie foraine, depuis de longues années, est l’Église en périphérie. Oui, en plein air et en plein vent, pour annoncer la Bonne-Nouvelle de Jésus-Christ au milieu des métiers forains et au sein des fêtes foraines.

Le monde forain se transmet la foi chrétienne de génération en génération. Il faut qu’il se sente partie prenante de l’Église. Il nous oblige fort justement à sortir de nos églises et sacristies pour célébrer en plein air et en plein vent. Le père Jacques Cuche, du diocèse de Paris qui a accompagné les forains un certain temps, disait : « Les familles de forains sont marquées par leurs racines chrétiennes. Il faut qu’aujourd’hui l’Église aille vers eux car ce ne sont pas eux qui feront le premier pas ».

Cela me rappelle la réflexion du propriétaire du manège sur lequel pour la première fois on célébrait la messe : « C’est la première fois que l’Église vient chez moi. L’Évangile est attendu. Mais il faut braver le temps et le vent, et aller sur l’autre rive… et sans doute ‘oser le hors-piste’ ».

Jean-Claude PETEYTAS, diacre vincentien 🔸

Jean-Claude PETEYTAS

Jean-Claude PETEYTAS

Diacre Permanente, du diocèse de Perigueux, afilié à la Congrégation de la Mission. Aumônier pour son diocèse de la Pastorale des Artisans de la Fête
Print Friendly, PDF & Email

C’est la première fois que l’Église vient chez moi. L’Évangile est attendu. Mais il faut braver le temps et le vent, et aller sur l’autre rive… et sans doute ‘oser le hors-piste’