Prière pour la nuit de la Saint-Sylvestre

Seigneur, avant d’entrer dans l’agitation et l’étourdissement de cette fin d’année, je veux ce soir te rencontrer lentement et calmement. Ce n’est pas souvent que je le fais. Tu sais que je ne réussis plus à prier. J’ai oublié les prières de mon enfance et je n’ai pas appris à te parler d’une autre manière plus vivante et concrète.

Seigneur, en réalité, je ne sais pas très bien si je crois en toi. Tant de choses se sont passées ces dernières années. Ma vie a tellement changé et j’ai tellement vieilli intérieurement. Je voudrais me sentir plus vivant et plus proche de toi. Cela m’aiderait à croire. Mais je trouve tout cela tellement difficile.

Et pourtant, Seigneur, j’ai besoin de toi. Parfois, je me sens très mal au-dedans de moi. Les années passent et je ressens l’usure de la vie. À l’extérieur, tout semble bien fonctionner: travail, famille, enfants. N’importe qui m’envierait. Mais je ne me sens pas bien.

Une année de plus vient de s’écouler. Cette nuit, nous allons commencer une nouvelle année, mais je sais que tout restera pareil. Les mêmes problèmes, les mêmes soucis, les mêmes travaux. Et ainsi, jusqu’à quand ?

Comment j’aimerais pouvoir renouveler ma vie de l’intérieur. Trouver en moi une nouvelle joie, une force différente pour vivre chaque jour. Changer, devenir meilleur envers moi-même et envers tout le monde. Mais à mon âge, on ne peut s’attendre à de grands changements. Je suis déjà trop habitué à un style de vie. Moi-même, je ne crois pas trop à ma propre transformation.

Par ailleurs, tu sais comment je me laisse entraîner par l’agitation de chaque jour. C’est peut-être pour cela que je ne te rencontre presque jamais. Tu es en moi alors que je suis presque toujours en dehors de moi. Tu es avec moi mais je suis perdu dans mille choses.

Si seulement je pouvais te sentir comme mon meilleur Ami. Parfois, je pense que cela changerait tout. Quelle joie si je n’avais pas ce sentiment de peur dont j’ignore l’origine mais qui m’éloigne tant de Toi.

Seigneur, grave dans mon coeur cette conviction: que tu ne peux ressentir à mon égard que tendresse et amour. Rappelle-moi de l’intérieur que tu m’acceptes tel que je suis, avec ma médiocrité et mon péché, et que tu m’aimes même si je ne change pas.

Seigneur, je vois ma vie s’écouler et parfois je pense que mon grand péché c’est de ne pas accepter de croire en Toi et en ton amour. C’est pourquoi, ce soir, je ne te demande pas de choses. Mais seulement, d’éveiller suffisamment ma foi pour croire que tu es toujours près de moi pour m’accompagner.

Que tout au long de cette nouvelle année je ne m’éloigne pas trop de toi. Que je sache te rencontrer dans mes souffrances et dans mes joies. Alors, peut-être que je changerai. Ce sera une année nouvelle.

P. José Antonio Pagola – Traducteur : Carlos Orduna 🔸

CMission

CMission

Print Friendly, PDF & Email

Que tout au long de cette nouvelle année je ne m’éloigne pas trop de toi. Que je sache te rencontrer dans mes souffrances et dans mes joies.

José Antonio Pagola
POUR SAVOIR DAVANTAGE :

www.gruposdejesus.com