En marche vers une Culture “Vocationnelle” Vincentienne

En réponse aux nouveaux scénarios de la jeunesse et en tant que partie essentielle du cœur missionnaire de la Congrégation, nous nous sentons appelés aujourd’hui à construire une Culture de la Vocation à partir de la richesse du charisme vincentien.

La Pastorale des Vocations doit répondre à la fois au défi du manque de personnel et au problème de désertion et d’instabilité, tout en orientant la vie et l’œuvre de la Congrégation vers la fidélité créative du suivi de Jésus-Christ Évangélisateur des pauvres.

Que comprend-on par Culture Vocationnelle?

La Culture Vocationnelle est la manière de comprendre la vie de l’Église, tout comme celle de la Congrégation, à la lueur de l’appel à la Nouvelle Évangélisation; laquelle génère progressivement chez les missionnaires et dans chaque communauté un tel ensemble de principes et de convictions (état d’esprit) que chaque personne en vient à interpréter sa propre existence en fonction de ces valeurs (sensibilité) et devient ainsi un mode de vie qui donne une identité à toute la congrégation (praxis).

La Congrégation de la Mission a devant elle le défi qui découle de sa mission, l’Évangélisation des pauvres, parce que la pastorale des vocations consiste à apprendre le style de Jésus, qui passe dans les lieux de la vie quotidienne, s’arrête sans hâte et, regardant les frères avec miséricorde, les conduit à la rencontre avec Dieu le Père. (Pape François, discours du 21/10/16).

 

Comment marche-t-on vers une culture vocationnelle?

La formation permanente est le premier maillon de la Culture Vocationnelle. Nous serons à même de vocationaliser la Congrégation de la Mission dans la mesure où nous entendons la Pastorale des Vocations comme un apostolat qui certainement consiste à encourager ceux qui ont été désignés pour ce ministère; bien que nous devons tous le prier d’envoyer de bons ouvriers à sa moisson et de vivre si bien que nos exemples leur donnent plus d’envie que de réticence à travailler avec nous (VIII, 284-285).

Concrétiser les itinéraires et les projets vocationnels à la lumière de chaque réalité provinciale, souligner l’aptitude des responsables de la Pastorale des Vocations, accompagner les jeunes dans leur discernement et ouvrir de nouveaux espaces pour confronter leurs projets de vie, sont quelques-uns des moyens qui peuvent nous aider à trouver une pédagogie vocationnelle affirmée.

En résumé, les signes des temps nous appellent aujourd’hui à croire, à former et à investir tous nos efforts pour marcher vers une Culture Vocationnelle Vincentienne avec la certitude que c’est Dieu qui nous a appelés et qui de toute éternité nous a destinés à être missionnaires ( Saint Vincent de Paul, XI, 33).

Rolando GUTIERREZ, CM – Vice-Province Costa Rica🔸

Curie Generalice

Curie Generalice

Via dei Capasso, 30 00164 ROMA, IT
Print Friendly, PDF & Email

La Pastorale des Vocations doit répondre à la fois au défi du manque de personnel et au problème de désertion et d’instabilité, tout en orientant la vie et l’œuvre de la Congrégation vers la fidélité créative du suivi de Jésus-Christ Évangélisateur des pauvres.

Explications :

Article publié sur le site de la Congrégation de la Mission : www.cmglobal.org