Assemblée Provinciale – Province “Lazariste” de France – Congrégation de la Mission – Villebon-sur-Yvette, 21-27 octobre 2018.

Samedi 27 octobre : JOUR 6 – CLOTURE

27 Oct 2018 | actualités | 0 comments

  • (7h30 – 8h15) : Prière des laudes et petit-déjeuner 
  • (9H00) : Nous recevons du Bureau de l’Assemblée le texte du Projet Provincial 2018 et des Normes Provinciales en version imprimée et en version numérique.
  • Après lecture attentive du Projet Provincial, le texte dans son entier est soumis au vote pour approbation. Nous avons répondu OUI (à l’unanimité) (à la majorité)! Nous aurons bientôt un exemplaire imprimé entre nos mains pour avancer dans la Mission que le Seigneur nous a confiée…
  • (10h30) : Relecture et révision des Normes Provinciales. Après un petit temps de pause (nécessaire pour ajuster les données numériques), nous avons fait une lecture attentive du texte des Normes Provinciales. Nous nous sommes prononcés pour corriger quelques coquilles puis nous sommes passés au vote… Le texte a été adopté !
  • (11h) : Quelques informations et prise de parole libre. Le père Roberto Gomez, supérieur de la Maison-Mère a fait quelques observations par rapport aux conditions du service d’accueil pour les confrères de passage et le père Philippe Lamblin, économe provincial nous a rappelé qu’il nous faut utiliser cette adresse : com@laposte.net. Ils nous enverront une note à ce sujet.

 

  • Mot de clôture du Visiteur Provincial, père Christian Mauvais CM

 

Nous voici arrivés à la fin de l’Assemblée Provinciale 2018. Cela nous rend plutôt heureux ! Heureux de rentrer, heureux de ce temps vécu entre nous.

Merci à chacun d’entre vous d’y avoir participé, de vous être rendus disponibles pour venir, de l’ambiance fraternelle que vous avez manifestée pour que chacun se sente bien dans l’ensemble.

Nous avions un gros travail à faire : réviser, corriger, amender, enrichir le Projet Provincial et se donner des Normes Provinciales pour les années à venir. Cela aurait mérité davantage de temps pour débattre plus certains sujets et le résultat n’est peut-être pas celui espéré mais nous étions aussi tenus par un ordre du jour, un programme !

Malgré cela, les idées n’ont pas manqué même si quelques-uns, à certains moments, ont pu souffrir qu’elles ne soient pas prises en compte dans leur intégralité. Des confrères ont pu se sentir incompris. Toutes les attitudes ont été possibles selon les moments : actifs, fatigués, dynamiques, désintéressés, déçus, insatisfaits, impatients, mais toujours présents et écoutant.

Ces documents, que nous venons d’approuver, nous sont nécessaires pour notre chemin ensemble, au sein d’un peuple, d’une église. Ils sont notre parole commune, ce qui doit nous stimuler, nous relancer, nous dynamiser. C’est un engagement pris ensemble au nom de la Province, à vivre en Province. Je suis content que les Statuts de l’Association des Diacres Permanents aient été validés par l’ensemble des délégués.

Rendons grâce ensemble, demandons-nous pardon mais surtout enrichissons-nous de ce travail pour repartir sur le terrain qui est le nôtre, pour retrouver les confrères qui nous attendent, les personnes avec qui nous sommes actifs et acteurs.

Je vous souhaite à tous, un bon retour cet après-midi dans vos lieux de mission et communautés que vous saluerez de ma part, de notre part. Partagez y ce qui s’est vécu ici.

Ce samedi 27 octobre 2018 à 11h08 précises, je déclare close l’Assemblée Provinciale.

Christian MAUVAIS, cm

 

  • (11h30) : Messe de clôture présidée par le père Visiteur Christian Mauvais et concélébrée avec le père François HISS en union avec la mission d’Iran.

 

  • Voici son texte d’homélie :

 

« Les actualités nous font part, chaque jour, des drames, des effondrements de toutes sortes ; malheureusement, des personnes y laissent leur vie, d’autres sont marquées à jamais par des évènements subis, d’autres encore sont écrasées par des situations inhumaines ou d’injustice.

Des personnes s’écroulent parce qu’elles n’ont pas le nécessaire pour faire face à la vie, se construire elles-mêmes et avec d’autres ! Des personnes ne tiennent pas debout par manque de confiance, de soutien, d’écoute !

Jésus nous invite à porter un regard sur nous-mêmes ; peut-être que la racine du mal, du déséquilibre se trouve en nous, à l’intérieur de nos communautés ? Qu’est-ce que nous n’avons pas fait, pas vu, pas entendu, pas pris au sérieux pour être à la source d’un changement dans la vie des gens, pour permettre à des personnes de se prendre en charge, de mener leur vie, de se rencontrer, de s’investir, etc.

Il y a une remise en cause nécessaire, nous rappelle Jésus, à faire en chacun de nous.

Cette Assemblée Provinciale n’a-t-elle pas été justement une occasion de nous laisser interpeller et de nous interpeller ensemble ? Par le fait de reprendre le Projet Provincial pour le peaufiner, l’enrichir, le vérifier et le réinscrire localement dans le Projet Communautaire, qui sera révisé chaque année pour ne pas nous endormir mais nous aider à demeurer au présent.

Ce travail accompli ces jours-ci, n’est-il pas celui du jardinier qui bêche, qui nourrit la terre infertile autour de son arbre pour espérer une production conséquente qui fasse la joie du Maitre !

Ce travail, nous l’avons peut-être fait parce qu’il fallait le faire, par obéissance ; c’est la responsabilité qui nous a été confié par la Province. J’espère aussi que nous avons vécu ce temps avec conviction et amour ! Convaincus que ce Projet Provincial, que ces Normes nous sont nécessaires pour devenir de bons ouvriers qui font tout ce qu’ils peuvent pour que le terrain où ils sont, donne des fruits pour ensuite les savourer.

Nous avons passé ces jours entre nous par amour de Dieu, parce que nous aimons le peuple qui nous est confié.

C’est une façon de les aimer réellement que de prendre au sérieux cette révision du Projet Provincial et des Normes ! Ce n’est pas qu’un travail d’écriture, de mise en forme (nous serions bien malheureux !) mais c’est revoir notre façon d’être présents au monde, en Église, dans le service des Pauvres.

Si le jardinier ne met pas d’amour dans les soins de la terre, la fécondité de son figuier sera longue à venir. Bêcher, mettre du fumier, ce sont des actes d’amour, de foi, d’espérance. C’est croire que le peu qu’on fait, qu’on engage de soi, est capable de changer la réalité plus qu’on ne croit et espère. C’est se mettre soi-même dans ce geste, c’est se donner soi-même pour que, ce qui nous est confié devienne fécond, productif.

C’est ce que je nous souhaite à tous : vivre par amour, être heureux d’être comme ce jardinier qui fait le maximum pour sauver son arbre de la mort parce qu’il croit malgré tout qu’il peut devenir productif.  Comme Dieu qui croit en nous, en notre conversion, qui espère en nous. Il connaît ce que nous sommes. Ayons la même attitude entre nous et envers nos frères et sœurs. Gardons espérance que chacun peut donner du fruit et un bon fruit. Amen ! »

Textes de la Messe : Ep 4, 7-16 ; Ps 121 (122), 1-2, 3-4ab, 4cd-5 ; Lc 13, 1-9

 

 

PRIÈRE POUR RENAÎTRE

 

Seigneur Jésus,

Missionnaire du Père et Serviteur des pauvres,

Toi qui as donné naissance à la petite compagnie

quand criaient vers ton Père, les hommes en détresse

et que se réformait ton Église en prière,

donne-nous de renaître en vérité,

à la vocation et à l’esprit vincentiens,

fidèles aux attentes de nos contemporains

et ouverts aux appels de l’Esprit.

Les yeux fixés sur Toi, joyeux de faire corps, nous voulons t’imiter.

Redonne-nous, dans notre province,

notre ferveur première,

rends-nous chercheurs de Dieu,

passionnés de son Royaume,

renforce notre zèle,

tonifie notre ardeur ;

embrase notre cœur au feu de ton Esprit,

ravive notre disponibilité,

attise notre offrande.

Fidèles à la joie de servir et d’aimer

à la manière de saint Vincent et des premiers missionnaires,

au pas audacieux des martyrs et des saints de la Congrégation,

nous deviendrons grâce à Toi,

des ouvriers évangéliques,

des apôtres fidèles,

tout donnés à la Mission.

Amen.

 

  • (12H30) Nous avons fini ce temps de réflexion, de discernement et de production avec le repas au Centre spirituel puis nous nous sommes quittés en nous souhaitant une bonne route, un bon retour.

 

MERCI À TOUS, À CHACUN et CHACUNE… Aux trois confrères de la communauté de Villebon, à la direction de l’établissement, au personnel de service (cuisine, chambres, nettoyage…) de l’Institution qui nous ont si bien accueillis et aux les confrères qui ont rempli et accepté avec joie les travaux et services pendant l’Assemblée.

Alexis CERQUERA TRUJILLO, CM – Jérôme DELSINNE, CM 🔸

Alexis CERQUERA

Alexis CERQUERA

Colombien. Né le 13 avril 1969. Ordonné prêtre le 21 mai 2009.
Print Friendly, PDF & Email

Il y a une remise en cause nécessaire, nous rappelle Jésus, à faire en chacun de nous.

Cette Assemblée Provinciale n’a-t-elle pas été justement une occasion de nous laisser interpeller et de nous interpeller ensemble ? Par le fait de reprendre le Projet Provincial pour le peaufiner, l’enrichir, le vérifier et le réinscrire localement dans le Projet Communautaire, qui sera révisé chaque année pour ne pas nous endormir mais nous aider à demeurer au présent.

Ce travail accompli ces jours-ci, n’est-il pas celui du jardinier qui bêche, qui nourrit la terre infertile autour de son arbre pour espérer une production conséquente qui fasse la joie du Maitre !

P. Christian MAUVAIS CM