Livre :

“Saint Vincent de Paul. Un génie de la Charité”. Biographie

Editions Salvator

On l’appelle volontiers ” le grand saint du Grand Siècle ” : à l’époque de Louis XIII, Vincent de Paul donne une éclatante leçon de charité et de modernité.

On connaît son combat pour les plus pauvres, les galériens, les enfants abandonnés. On se souvient de son rôle de fondateur des Confréries de la Charité, des Prêtres de la Mission, des Filles de la Charité. On le considère, à côté de Bérulle ou d’Olier, comme une des grandes figures de l’École française de spiritualité. Mais dans cette vivante biographie, Chantal Crépey met aussi l’accent sur des points moins connus : l’impulsion que Vincent a donnée à l’engagement des femmes dans l’Église et dans la société, son influence sur la prédication, sa spiritualité mariale.

D’une façon nouvelle, l’auteur raconte les temps forts de la postérité de saint Vincent et leur insertion dans la grande Histoire.
En notre temps, marqué par les nouvelles pauvretés et la mondialisation, le charisme de « Monsieur Vincent » garde toute sa pertinence. Et au questionnement d’aujourd’hui et de toujours : « Qui est l’homme ? », saint Vincent de Paul répond par sa vie : l’homme est don.

En notre temps, marqué par les nouvelles pauvretés et la mondialisation, le charisme de “Monsieur Vincent” garde toute sa pertinence. Et au questionnement d’aujourd’hui et de toujours ” Qui est l’homme ? “, saint Vincent de Paul répond par sa vie : l’homme est don.

Extrait de l’avant-propos

“Le nom seul de Saint Vincent de Paul est un éloge. Partout dans le monde, on connaît, on admire, on aime saint Vincent. Son visage même parle au cœur. Le regard est le miroir de l’âme, dit-on. Rien n’est plus vrai chez Saint Vincent.

Malgré les supplications de ses proches qui réclamaient qu’on fasse son portrait, Monsieur Vincent refusa toujours de poser. Il fallut employer la ruse. En 1660, on introduisit dans la maison mère de Saint-Lazare un peintre tourangeau, Simon François, qui se mêla à la communauté pour étudier de près son modèle. Le peintre de Tours réalisa de cette façon deux portraits de Vincent, l’un en tenue de ville, l’autre en surplis. Les gravures qui lui furent tirées, les copies qui en furent faites, reflètent la physionomie lumineuse et douce, le regard d’une grande profondeur de l’homme d’action et du mystique…”

 

 

Mais l’essentiel n’a pas été dit. Ce qui manque, c’est l’histoire de toutes celles et de tous ceux qui ont suivi saint Vincent, c’est l’histoire aussi de celles et de ceux, pauvres, malades, isolés, abandonnés, prisonniers, exclus, exilés, qui ont bénéficié de l’élan de charité initié par Vincent de Paul et on repris espoir, c’est le présent de la charité sur tous les continents, comme “un grand feu”…

Chantal Crépey
Note Bibliographique :

Chantal Crépey

SAINT VINCENT DE PAUL. UN GÉNIE DE LA CHARITÉ. BIOGRAPHIE

Éditions Salvator, Paris, 2017

103, rue Notre-Dame des Champs. F-75006 PARIS

www.editions-salvator.com

Caractéristiques :


Auteur : Chantal Crépey
Editeur : SALVATOR
Paru en : novembre 2017
Présentation : roché,10 mm * 140 mm * 210 mm,224 pages,290 g
Code barre : 9782706715983

Historienne et écrivain. Chantal Crépey a été présidente nationale du mouvement caritatif féminin fondé par saint Vincent de Paul en 1617 : Les équipes Saint-Vincent (AIC-France)

http://www.equipes-saint-vincent.com/