Les portes de l’Amour. Le charisme vincentien en musique et chansons

Depuis les débuts, le ministère de missionnaire lazariste du père Yves Bouchet, a été marqué par la musique et la chanson, l’animation de Veillées, de rassemblements etc.
Auteur, compositeur, son répertoire s’est enrichi au fil du temps à travers les expériences, les rencontres, la vie des Mouvements, de l’Eglise et du monde ainsi que de la famille spirituelle à laquelle il appartient. Le thème de ses chansons, pour certaines écrites en collaboration, est celui de la vie avec ses joies et ses larmes , ses attentes et ses espérances et la force de la foi en Dieu et en l’homme. Fils spirituel de Saint Vincent de Paul il a cœur aussi d’ honorer des visages de cette grande famille et de son charisme.

Père Pedro Opeka à Amiens. 1er juillet 2017 à 15h en l’église Sainte-Anne d’Amiens : « Dans les pas de saint Vincent de Paul, une dynamique au service des pauvres »

En ce 400ème anniversaire de la fondation du charisme vincentien, le Père Pedro Opeka, un des fils spirituel de Monsieur Vincent, missionnaire à Madagascar, et fondateur de l’Association humanitaire « Akamasoa » nous livre, son expérience auprès des pauvres d’Antanarivo qui vivaient sur la décharge publique.

Les lazaristes aux Mascareignes aux XVIIe et XIXe siècles

La Congrégation de la Mission a été fondée en 1625 par Saint Vincent de Paul. Ses membres s’appellent les lazaristes ou prêtres de Saint-Lazare. Pendant plus d’un siècle, plus d’une centaine de Lazaristes, prêtres et frères, ont évangélisé l’île Bourbon et l’île de France. C’est leur histoire, leur mission, que nous découvrons à travers les manuscrits, documents, lettres, notes, traités et mémoires entreposés aux Archives de la Congrégation de la Mission à Paris.