Saint Vincent de Paul et l’abandon

Saint Vincent de Paul est sans doute une des figures les plus populaires parmi les saints français. Mais aussi (étonnant paradoxe), la plus méconnue. La mémoire collective contemporaine (soutenue par le cinématographe et la bande dessinée) n’a retenu de lui que son œuvre en faveur de l’enfance malheureuse. Il fut pourtant l’homme de tous les combats de la Contre-Réforme. Il fut pourtant le Protée des œuvres charitables.

Installation à la cité de la Rouguière – Marseille

En ouvrant cette communauté dans ce lieu précis, je vous envoie au nom de la Province pour y être une présence d’amour, de compréhension, d’écoute, de partage ; pour dire à chacun que Dieu l’aime. Dites-le en étant proches, en ouvrant des espaces de rencontres, de dialogue. Ceci rejoint profondément la mission de l’Eglise. Il faut du temps pour être accueillis, reconnus. Laissez-vous accueillir par les uns et par les autres ; demeurez des hommes de paix, d’ouverture, de confiance.

Accueillir l’étranger : Affirmations des chefs religieux

Accueillir l’étranger n’est pas seulement un thème du 400è anniversaire de la Vocation Vincentienne (1617-2017). C’est la valeur centrale de pratiquement toutes les religions. L’appel à “accueillir l’étranger” par la protection et l’hospitalité et d’honorer les étrangers ou ceux de foi différentes dans le respect et l’égalité, est profondément ancré dans toutes les principales religions. La Famille Vincentienne repose sur ce socle commun.