400 ans de la famille vincentienne : rencontre avec le pape François le 14 octobre 2017

Une campagne de sensibilisation à Rome, sur le thème de la pauvreté, afin de « mondialiser la charité » : c’est l’initiative de la famille vincentienne à l’occasion des 400 ans de la fondation du charisme de saint Vincent de Paul (1581-1660). Plus de 10.000 personnes sont attendues, originaires d’environ 99 pays et des plus de 200 branches de cette famille, consacrés et laïcs, à un symposium international dans la Ville éternelle. Ils rencontreront le pape le samedi 14 octobre 2017.

Homélie 400e anniversaire du charisme vincentien. Mgr Georges PONTIER, Archevêque de Marseille

Saint Vincent de Paul n’a pas été seulement touché par la vue des plus pauvres. Il l’a été aussi par sa contemplation du cœur de Dieu, du cœur du Christ. Souvent, dans la révélation biblique, l’œuvre de Dieu est présentée comme une réponse à la vue de la misère humaine et au désir de la soulager. Il a vu la manière dont le Christ, durant sa vie terrestre, s’est rendu proche des malades, des étrangers, des pécheurs, des exclus. Il a admiré le cœur du Christ, le cœur de Dieu. Il s’est laissé envahir par cette compassion. Et il a été très loin. Le message de la parabole que nous venons d’entendre l’a marqué.

« J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ». Fête de Saint Vincent de Paul. 27 septembre 2017

Fête de Sain Vincent de Paul. 27 septembre 2017.
« Nous sommes invités à être ceux qui cherchent à récupérer la dignité du frère abattu par la souffrance des blessures de la vie, de ceux qui ne se résignent pas et travaillent pour leur construire un logement digne, pour satisfaire leurs besoins urgents et, surtout, qui prient avec persévérance pour qu’ils puissent retrouver la splendeur d’enfants de Dieu qui leur a été arrachée » (Pape François)