Saint Vincent, homme pratique

Par hérédité, naturel et expérience, st Vincent se montre un esprit très pratique. Si, par ailleurs, on le voit discret sur sa propre vie intérieure et ses expériences mystiques, telles sa sortie de tentation contre la foi et sa vision des trois globes au moment de la mort de Ste Jeanne de Chantal, toutes deux attribuées à une tierce personne, il n’hésite pas à mettre les mains dans le cambouis.

Le cœur du cœur : La Trinité

Tous les points de la spiritualité vincentienne sont coordonnés à ces fondements : tout vient du Dieu Trinité, qui est la source, et tout doit retourner à Dieu, par Jésus, Fils incarné, qui envoie le Saint-Esprit. Ce qui inspire st Vincent, c’est effectivement le côté relationnel de la Trinité. En elle tout est rapports.

Par la porte de Monsieur Vincent – Actes 2, 14a, 36-41 / 1 Pet 2,20b-25 / Jn 10,1-10 // Année Liturgique A –

Aujourd’hui, en ce dimanche de prière internationale des vocations, nous avons bien le droit, en ce lieu béni, de méditer sur l’appel « à la manière de Monsieur Vincent » et de supplier le Seigneur sur la beauté de cette convocation. A quoi le jeune Vincent qui a vécu 15 ans à Ranquines, s’est-il senti invité ? A quoi sommes-nous mobilisés, aujourd’hui encore ?

Aller au cœur de la spiritualité vincentienne

On ne l’imagine pas autrement : le disciple de St Vincent de Paul est un actif. Les agendas d’aujourd’hui le confirment jusqu’au trop-plein. A sa table de travail, sur le terrain, en visite chez son ami le malade ou l’éprouvé, de réunions en conseils et de commissions en improvisations, le vincentien s’active beaucoup et ne pense qu’à son engagement. Il entend comme un ordre perpétuel de Mission la consigne de M. Vincent : “Aimons Dieu, mes frères mais que ce soit aux dépens de nos bras, que ce soit à la sueur de nos visages”.