Rencontre nationale de la Fédération des Fraternités Réunionnaises (FFR)

10 Nov 2017 | Non classé | 0 comments

Le samedi 28 octobre 2017, au foyer Sts Louis et Zélie MARTIN à Lisieux dans le Calvados, s’ouvrait  la 38e assemblée générale de la Fédération des Fraternités Réunionnaises (FFR). Cette association, crée en 1979, a pour objectif d’accueillir, d’accompagner et de rassembler les réunionnais qui rencontrent des difficultés sur le sol métropolitain.

Ce rassemblement annuel donne l’occasion aux différents représentants des régions en métropole de partager leurs expériences d’accueil, d’écoute, de conseil et d’orientation afin d’aider les réunionnais qui rencontrent des difficultés à tisser des liens et à se donner les moyens de réussir leurs insertions. La parole est aussi donnée aux nouveaux venus en métropole qui partagent leurs joies, leurs peines, leurs angoisses et font entendre leurs attentes et leurs espérances…

La mission de la FFR est diverse et variée en fonction des cas qui se présentent. Cependant, elle porte un souci particulier pour les plus démunis, pour ceux qui se retrouvent à la rue, pour ceux qui sont hospitalisés en métropole et qui se retrouvent seuls; aussi pour les personnes qui réussissent socialement mais qui se sentent isolées et très souvent déracinées…

Face à ces différentes situations, la FFR a pris l’option de cultiver et de renforcer les racines culturelles et religieuses qui se présentent comme les deux poumons de son activité. Par delà une intégration réussie, il importe que le réunionnais soit fier de son identité là où il est implanté et surtout, qu’il n’oublie pas ses racines religieuses en faisant le lien par exemple avec la communauté paroissiale qui est proche de son domicile.

«A l’exemple de Thérèse de Lisieux, quelle est notre mission de baptisés dans notre vie quotidienne?» Tel était le thème de cette année pour ce rassemblement. Les échanges ont été riches et ont permis aux participants de mieux prendre conscience de l’action de Dieu dans la vie Thérèse de Lisieux dont on célèbre cette année, les 20 ans de « Docteur de l’Eglise » proclamé par le Jean Paul II et les 90 ans du titre de « Patronne des missions » par le pape Pie XI. « Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre » pourrait être le message principal que l’aumônier des réunionnais en métropole a voulu faire passer dans son intervention.

Cela dit, ce weekend n’a pas été constitué uniquement «de paroles et de discours». Les participants ont pu visiter une pommeraie où on produit du cidre, du calvados, du pommeau et du vinaigre de cidre… Puis, un peu plus tard, un temps festif où chaque représentant de région faisait découvrir leur région à travers des paniers gastronomiques ou en poussant une chansonnette et ou encore, raconter une histoire qui reflète la région où il est implanté. De plus, des musiciens reprenaient des mélodies populaires de La Réunion et d’autres, par leur déhanchement sur la piste de danse, démontraient qu’ils étaient fiers de leurs cultures créoles.

L’assemblée terminée, le rendez vous est donné pour l’année prochaine. Chacun s’est donné le moyen de se ressourcer, de tisser davantage de liens et de se gonfler d’espérance pour être dans leurs lieux de vie des ambassadeurs[1] de leur île et des témoins de l’amour de Dieu.

Bruno DORVAL, CM 🔸

Ce rassemblement annuel donne l’occasion aux différents représentants des régions en métropole de partager leurs expériences d’accueil, d’écoute, de conseil et d’orientation afin d’aider les réunionnais qui rencontrent des difficultés à tisser des liens et à se donner les moyens de réussir leurs insertions.

Note :

[1] Expression empruntée à Mgr Gilbert Aubry, évêque de St Denis de La Réunion.